Rédiger les expériences professionnelles du CV

La présentation de la rubrique « expérience professionnelle » sur le CV n’est pas à négliger. Elle permet au recruteur de déterminer si le candidat en question dispose des qualifications et compétences nécessaires pour occuper le poste. Pour se démarquer des autres candidats, il vaut mieux miser sur la rédaction et la lisibilité. Voici quelques conseils pour la rédaction de votre CV.

Faire un CV en ligne

experience professionnelle cv

Créez votre CV maintenant

à l'aide de notre éditeur en ligne





Voir plus de modèle CV


Comment trier les informations à mentionner dans cette partie du cv ?

Même si vous disposez de 15 ans d’expérience, et que vous postulez pour un nouveau travail, cela ne servira à rien si les informations ne sont pas rattachées au domaine auquel vous voulez accéder. Ainsi, il faudra savoir faire un tri.

Il s’agit en premier de démontrer que vous maîtrisez le secteur ou domaine concerné, et démontrer une cohérence. Par exemple, si vous postulez dans une entreprise concessionnaire automobile, vous pouvez mentionner que vous avez déjà travaillé dans un garage, et que vous avez des connaissances techniques en la matière. Écartez de votre dossier les expériences inutiles au domaine, comme le travail dans un restaurant par exemple. Seules les expériences qui serviront d’atout pour le poste visé seront mentionnées. 

Par la suite, vous devrez savoir convaincre le recruteur sur « le lien » de rattachement, entre les expériences acquises et celles recherchées. Toujours dans le même exemple, une entreprise concessionnaire est d’une plus grande envergure qu’un garage. Ainsi, parlez des tâches dont vous vous êtes occupées pour avoir de l’expérience dans l’ancien garage ; qui serviront par la suite, de compétences techniques recherchées par l’entreprise.

Éviter les trous dans le CV

Comme susmentionné, il est important de faire le tri dans votre dossier pour ne pas le saturer sans raison. Cependant, le contenu du cv doit être équilibré, et ne doit pas laisser un grand vide. Par exemple en deux ans, vous avez fait un travail n’ayant aucun lien avec le poste visé. Cette période est assez longue, alors il serait préférable de donner des explications, ou carrément mentionner l’ancien travail. Certainement, cela sera remarqué par le recruteur. Et si vous êtes dans l’obligation d’insérer de telles informations, préparez-vous juste à répondre aux questions et à donner des explications lors de votre entretien d’embauche.   

La présentation des expériences professionnelles

Les informations mentionnées dans cette partie doivent être obligatoirement complètes et ordonnées. Ainsi, vous allez toujours commencer par les expériences les plus récentes, et suivre un ordre chronologique décroissant. Cependant, si après le tri les expériences récentes sont à écarter, parler en premier, des expériences rattachées au secteur ; ou encore, de celles qui seront les plus considérées et qui seront plus recherchées par l’entreprise recruteur. Dans ce dernier cas, l’essentiel sera de juste bien ordonner les informations.

Par la suite, les mentions obligatoires seront :

  1. l’ancien poste ou fonction occupée ;
  2. le nom de l’entreprise, à laquelle vous avez occupé le poste ;
  3. le siège ou la ville de l’entreprise à laquelle vous avez travaillé ;
  4. la durée de vos fonctions ou années de services ;
  5. le résumé des objectifs que vous avez atteints, et les missions que vous avez accomplies.

Aussi, l’entreprise recruteur pourra éventuellement vous demander un justificatif sur vos dires, comme le certificat de travail par exemple.

5 astuces pour rédiger ses expériences professionnelles

1- Bien choisir l’emplacement

Face au grand nombre de CV, chaque candidat doit trouver les moyens pour se démarquer des autres candidats. Pour cela, chaque détail compte, surtout l’emplacement. En règle générale, la rubrique expériences professionnelles de votre CV doivent se trouver sous la rubrique « formation ».

À savoir
Les personnes disposant d’une expérience professionnelle importante peuvent la mettre en première position.

2- Distinguer les expériences

En effet, il est plus que nécessaire de bien ordonner le contenu de la rubrique, pour mettre en valeur les acquis et les atouts du candidat. L’idéal est d’indiquer les plus significatives selon le poste que l’on souhaite avoir dans le but de convaincre le recruteur.

3- Fournir une information détaillée

Pour rédiger une bonne rubrique sur les expériences professionnelles de votre CV, il faut que toutes les informations soient bien détaillées. Cela dit, il faut préciser les dates d’entrée et de départ au cours des passages en entreprises. Ainsi, le recruteur saura précisément les années que le candidat a passées à un poste.

4- Apporter le maximum d’informations

Pour que le recruteur soit convaincu que vous êtes la personne qu’il leur faut, il soit important d’apporter le maximum d’informations concernant l’entreprise où vous avez travaillé. Ainsi, il faut préciser les fonctions, les tâches effectuées et les responsabilités. Si vous êtes un jeune diplômé qui ne disposent d’expérience qu’en tant que stagiaire, la rubrique s’intitule « stages professionnels ».

5- Restructurer le CV

Au fil du temps et des expériences, il ne faut pas oublier de restructurer le CV. Il faut supprimer les expériences ou les stages qui sont trop anciens ou qui ne correspondent pas au poste à pourvoir.

À savoir
Il faut que cette rubrique soir claire et précise. N’hésitez pas à utiliser des puces et jouer sur la taille des polices pour améliorer la lisibilité.