Rédiger les centres d’intérêts du CV

Indiquer les centres d’intérêt dans le curriculum vitae est facultatif. Cependant, il y a des avantages à l’insérer dans le document. Il permettra principalement au recruteur de bien connaître vos goûts et votre personnalité. Également, cela pourrait vous faire démontrer des qualités retenues pour le poste visé.

Faire un CV en ligne

loisir cv

Créez votre CV maintenant

à l'aide de notre éditeur en ligne





Voir plus de modèle CV


Quels sont les centres d’intérêt à indiquer dans le CV ?

Lorsque vous postulez dans une entreprise, il faudra se préparer à la concurrence. En effet, d’autres candidats pourront éventuellement viser le même poste, et il s’agira ainsi ; de trouver des points en plus pour se démarquer. Les centres d’intérêt pourront contribuer à cette tactique.

Cependant, les informations à mentionner devront être filtrées, pour ne pas être considérées comme un manque de sérieux par le recruteur. Aussi, il ne faudra pas alourdir le dossier. Seuls les hobbies adaptés au poste visé, seront mentionnés dans ce dernier.

  • Le lien : Lorsque vous êtes un grand lecteur par exemple, vous pouvez mentionnez-le dans le CV, afin de viser un travail dans une librairie.
  • L’image : Votre passe-temps ou centre d’intérêt devra vous apporter une image positive. Par exemple, mentionner que vous êtes un musicien jazziste, signifierait que vous êtes une personne talentueuse.
  • Utiliser les compétences : Afin de démontrer l’une de vos compétences ou qualités, vous pouvez donner des exemples à travers vos centres d’intérêts. Par exemple, si vous dites que vous avez le sens du relationnel et apte à travailler en équipe dans l’en-tête ; vous pouvez parler d’un sport d’équipe dont vous pratiquer dans les hobbies.  Également, si vous postulez pour devenir un leader, vous pouvez mentionner dans le dossier que vous êtes capitaine d’équipe.

Les centres d’intérêts à exclure de votre CV

En dehors du manque de sérieux, nombreux exemples de passe-temps sont à exclure de votre dossier, car cela pourrait vous être décisif. Également, préférez la qualité au lieu de la quantité, afin d’éviter la surcharge d’informations.

  • La politique et la religion : Ce sont les deux premiers points, dont vous ne devez jamais mentionner dans votre CV. En principe, l’employeur ne peut refuser de vous recruter, suite à ces deux points. Cependant, si vous avez des opinions contradictoires, il pourrait très bien passer à côté de votre dossier, et engager un autre candidat.
  • Les jeux d’argent et jeux de cartes : Ces jeux font parties de ceux qui peuvent être considérés comme manque de sérieux. Ainsi, ils sont également à exclure pour ne pas salir votre image.
  • Les sports dangereux : Si vous pratiquez ce sport, ne le mentionnez pas dans le cv, surtout si vous prévoyez une véritable carrière dans l’entreprise. En effet, le recruteur pourrait éventuellement penser que, vous engager serait un risque.

Ne pas mentir sur les hobbies

Il est également essentiel de ne pas inventer des passe-temps ou hobbies dans votre CV, car cela montrerait que vous n’êtes pas digne de confiance. Également, en marge du document en principe, vous devez mentionner sur l’honneur, l’exactitude des informations que vous donnez.  

Les 5 astuces pour rédiger les loisirs sur le CV

1- Bien choisir les termes à utiliser

Pour la dernière rubrique, le choix entre « divers » et « centres d’intérêt » est un vrai casse-tête. D’emblée, il est à noter que le terme « divers » est à bannir, car cela renvoie à une partie fourre-tout, ce qui donne l’impression de la négliger. Ainsi, mieux vaut choisir le terme « centres d’intérêt » afin de mettre en valeur les informations.

2- Valoriser le potentiel des centres d’intérêts

Comme toutes les autres rubriques, la rubrique centres d’intérêts de votre CV devra également être convaincante. Il est de ce fait important de bien sélectionner les activités que l’on souhaite mentionner dans la rubrique. Par exemple, en mentionnant dans le CV que vous pratiquez le football, le recruteur pourra facilement comprendre que vous avez un esprit d’équipe considérable.

3- Marquer la différence grâce aux centres d’intérêts

Lors d’un recrutement, vu le nombre de candidats qui ont déposé leur CV, il n’est pas toujours facile pour un recruteur de les départager. Certes, il se peut que les compétences soient les mêmes, mais la différence se trouve sur les centres d’intérêt. Ainsi, pour se démarquer, il faut préciser le moindre détail. Par exemple, tout le monde peut dire qu’il pratique le football, mais si vous êtes aussi compétiteur, mieux vaut le mentionner. Ce sera un atout non négligeable.

4- Mentionner les sports en solo

Faut-il mentionner les sports en solo dans la rubrique centres d’intérêts de votre CV ? Bien évidemment, cela est utile pour évoquer sa personnalité. Il faut juste savoir les valoriser en fonction du poste à pourvoir.

Par exemple
Les arts martiaux, les courses ou la natation nécessitent un courage et un dépassement de soi. Un point qui pourra démarquer le candidat en question

5- Bien choisir les activités dans la rubrique

Le choix des activités à mettre dans la rubrique loisirs de votre CV dépend en grande partie du poste visé. Mais dans tous les cas, mieux vaut ne pas mentionner les activités à connotation religieuse, politique ou morale. Cela peut dévaloriser la candidature. Et enfin, il faut fournir des informations justes, car en cas de mensonges, on pourra être facilement démasqué lors de l’entretien.