Rédiger les compétences du CV

L’objectif de la présentation d’un curriculum vitae est de pouvoir décrocher un entretien d’embauche. Il s’agit ainsi de savoir présenter vos compétences dans le CV, et de convaincre le recruteur à vous recevoir.

Faire un CV en ligne

competences cv

Créez votre CV maintenant

à l'aide de notre éditeur en ligne





Voir plus de modèle CV


Quels types de compétences rédiger dans le CV ?

Les compétences à démontrer dans votre CV dépendront principalement du poste visé. Ainsi, il faudra un lien de rattachement pour éviter de mentionner des informations inutiles.

Ainsi, vous pourrez démontrer ce lien, suivant les 3 types de compétences suivantes :

  • Le type transposable : Il s’agit de compétences que vous avez acquises en travaillant dans un certain domaine, et qui pourra par la suite, être utile au poste que vous visez. Ainsi, les expériences ici pourront être qualifiées de compétences. Par exemple, vous postulez pour travailler dans un restaurant, et vous pouvez spécifier que vous connaissez déjà le métier, car vous avez déjà travaillé dans une cafétéria auparavant.
  • Le type spécifique : Les compétences spécifiques sont en lien avec les connaissances personnelles, dont vous disposez. Cela pourrait être suite à des formations que vous avez suivies, ou d’un talent artistique dont vous disposez personnellement. Par exemple, vous postulez pour devenir peintre dans une entreprise. Ainsi, vous allez montrer l’une de vos réalisations au recruteur, pour le convaincre de vos talents.
  • Le type adaptatif : Cela concerne votre aptitude à vous adapter dans une entreprise organisée ; en respectant la législation du travail, les disciplines, les hiérarchies, les relations avec les collègues, etc. En principe, chaque recruteur recherchera les qualités suivantes, qui feront parties de ces compétences adaptatives :
    • Aptitude à travailler en équipe
    • Sens de la communication, du relationnel, de la responsabilité, de la hiérarchie
    • Langues étrangères
    • Connaissances en informatique

L’importance de l’insertion des compétences

Durant les premières sélections de dossiers, le recruteur recherchera le candidat qui aura des points en plus, à apporter à l’entreprise. Ainsi, pour le même poste et pour les mêmes niveaux d’études par exemple, l’entreprise recrutera le candidat qui aura le plus d’expérience. Également, pour un même niveau d’études et expériences équivalentes, l’entreprise embauchera le candidat qui dispose de compétences en plus. Par exemple, lorsqu’une entreprise concessionnaire auto procède à un recrutement, le candidat qui disposera d’un permis de conduire, et qui parlera plusieurs langues aura plus de chance à accéder au poste.

La présentation de la partie « compétences » dans le CV

Il serait utile de préciser que, les compétences spécifiques dont vous disposez peuvent être insérées dans l’en-tête, et feront partie du petit résumé dans le profil.

Cependant, elles pourront également occuper une partie entière dans votre curriculum vitae. Les compétences n’ont pas besoin d’ordre chronologique en principe, à moins que vous alliez lister des formations spécifiques et datées. L’essentiel sera de présenter un document bien ordonné dans l’ensemble. Vous allez ainsi, y citer tout ce qui pourrait être un plus pour le poste. Cependant, faites un tri sur les informations que vous allez donner, afin d’éviter de parler des compétences inutiles pour le poste visé.

Les 5 conseils pour rédiger ses compétences dans le curriculum vitae

1- Opter pour une police claire

Eh oui ! Face à un CV, le premier regard des recruteurs se pose sur les compétences. Cela dit, plus, ces dernières sont convaincantes, et plus, la chance d’être recruté augmente. Mais pour cela, il faut que vos compétences soit bien visible et lisible. Autrement dit, il faut bien choisir les polices de telles sortes qu’elles ne soient ni trop sombres, ni trop sophistiquées.

Découvrez les compétences à mettre en avant dans votre CV

2- Éviter une rubrique « fourre-tout »

Les rubriques Compétences de votre CV tiennent une place importante. Raison pour laquelle elles doivent être claires et précises. Ainsi, il faut éviter de tout mélanger, les compétences en management avec la maitrise des langues étrangères ou des outils informatiques. Le secret de la bonne rédaction est simple : il faut que chaque compétence corresponde à une expérience professionnelle.

3- Créer plusieurs rubriques

Très souvent, on n’a pas tendance à établir un classement dans cette rubrique. Du coup, tout est mélangé : les connaissances en vente, en organisation et en rédaction. Ce qui est une véritable erreur ! Au mieux, les recruteurs pourront penser que le candidat n’apporte pas son attention particulière à cette rubrique. De ce fait, il est préférable de la compartimenter en sous-rubriques et la hiérarchiser : gestion, communication

4- Utiliser des termes techniques

Les compétences de votre CV servent à montrer les savoir-faire et les connaissances du candidat en question. Ainsi, les termes courants comme « responsable de l’équipe de vente » ou « aide aux clients » sont à bannir. Pour mettre en valeur ses compétences, mieux vaut utiliser des termes techniques comme « gestion technique et surveillance d’un portefeuille client ».

5- Éviter les répétitions

Quel recruteur aimera lire un CV qui a des redites entre les éléments contenus dans les rubriques « expériences professionnelles » et « compétences ». Ces deux options doivent se compléter, et non se répéter, pour rédiger un CV pertinent et convaincant.

Quelles compétences mettre en avant ?

Ceux qu’on va lister prochainement ne sont juste que des suggestions afin de donner à chacun quelques idées de la manière dont ils doivent s’y prendre dans la présentation de leur CV. Les candidats peuvent aussi établir un petit bilan de compétences à partir de cette liste.

Tout dépend alors du poste en général, de son niveau d’expérience ainsi que des compétences que chacun a acquis. Mais plus son CV est concluant, plus, le recruteur peut juger bon de sa capacité à accomplir les diverses tâches qui lui seront conférées.

D’ailleurs, un CV doit toujours refléter son image et souligner ses grandes personnalités. Autant d’éléments-clés qui ne risquent pas de passer inaperçu lors d’un entretien d’embauche.

1ere compétence : les compétences transposables

C’est un terme souvent employé lorsqu’il s’agit des compétences professionnelles acquises autre que les compétences que l’on doit avoir pour un poste précis. Pour simplifier, une personne exerçant un poste de secrétaire par exemple se charge de gérer l’agenda du directeur mais il se peut qu’on lui impose d’autres tâches comme le fait de représenter celui-ci lors d’une conférence ou d’une réunion.

Elle peut aussi s’occuper de la logistique, aller chez les fournisseurs ou alors de rassembler tous les dossiers exigés par son chef. Un autre cas également, on peut être mécanicien et conducteur de poids lourd également ou alors un chef de chantier et un administrateur.

En somme, les compétences transposables peuvent prendre d’autres formes et qui n’ont donc rien à voir avec celles exigées pour le poste en question. A noter qu’il s’agit d’un atout supplémentaire pour juger bon de la pertinence de sa candidature.

2eme compétences : les compétences spécifiques

Cet autre domaine de compétence s’agit des qualifications qui touchent directement le poste. D’ailleurs, cela reste essentiel car les compétences transposables ne sont juste qu’un atout supplémentaire de plus. On doit alors répondre à l’exigence du poste et avoir l’étoffe d’un grand professionnel.

Si on intègre par exemple une agence de communication, connaître les techniques de communication ne suffit pas car avoir une bonne aisance relationnelle est une qualité recherchée dans n’importe quel secteur d’activité. Même les commerciaux savent très bien l’importance de la communication pour leur vente.

Ainsi, il faut connaître le poste en question ainsi que les compétences requises pour avoir ce poste. En agence de communication, on peut prétendre un poste de responsable de marketing par exemple. Ainsi, sa spécialité doit être le marketing.

3eme compétence : les compétences managériales

A noter qu’il existe des compétentes nommées adaptatives mais il est souvent impossible de le déterminer étant donné qu’elles ne se forgent pas par expérience mais par des traits de personnalité. Donc, cela reste facultatif mais quand même apprécié.

Pour ce qui est des compétences managériales, celles-ci est aussi recherchées par la plupart des recruteurs. Bien que cela ne fasse pas directement partie des qualifications requises pour un poste particulier, on doit quand même disposer d’un tel bagage pour espérer obtenir un jour une évolution professionnelle.

En effet, les recruteurs sont toujours en quête de nouveaux talents, des candidats motivés, flexibles, diplomates, autonomes et qui est capable de prendre des décisions rapides.

4ème Compétence : Les compétences communicationnelles

Outre les compétences techniques comme être un as de l’informatique par exemple ou du graphique, les compétences communicationnelles restent toujours indispensable quel que soit le milieu professionnel où on souhaite entrer. De telles compétences se forgent avec l’expérience et peuvent aussi prendre la forme des compétences transposables.

Bien sûr, si le poste en question demande de récurrentes prises de parole en public ou en réunion, il est indispensable de souligner cet atout dan son CV. Mais la communication est un domaine très large et rédiger un bon discours ne suffit pas car on doit être capable de présenter un projet de façon pertinente.