Les langues sur le CV

Les langues sur le CV doivent toujours être marquées dès que vous avez de bonnes notions pour l’une d’entre elles. Pas besoin d’être bilingue, pour indiquer que vous avez des connaissances dans une langue. Si vous êtes par exemple avec un niveau de base en anglais, vous avez tout intérêt à l’indiquer. Par contre, si votre objectif est de décrocher un job à l’étranger, là, vous allez devoir montrer que vous avez de solides capacités à évoluer dans la langue du pays et justifier votre niveau avec des tests reconnus ou en indiquant votre niveau de langue avec les références européennes.

Créer un CV en ligne

langues cv

Créez votre CV maintenant

à l'aide de notre éditeur en ligne

Voir plus de modèle CV


Faut-il indiquer ses langues sur le CV ?

Hormis si vous avez un niveau médiocre ou encore si vous n’avez jamais appris une langue, vous avez tout intérêt à indiquer toutes les langues que vous parlez plus ou moins. Par exemple, même si vous avez suivi des cours de langue jusqu’au collège, vous pouvez l’indiquer. Vous écrivez par exemple que vous avez un niveau d’anglais débutant lu, écrit et parlé.

À l’inverse, si vous avez vécu à l’étranger ou êtes passé par un cursus Erasmus, pareil faites savoir au recruteur que vous êtes bilingue ou presque.

Certes, si vraiment l’emploi que vous visez n’exige aucune compétence linguistique, vous pouvez vous affranchir sans risque de cette information sans que le recruteur ne vous en fasse la remarque.

Avantages

Les véritables avantages d’indiquer ses compétences linguistiques ne valent que si vous avez de vraies connaissances dans une langue. Parmi elles, on retrouve :

  • Capacité à évoluer dans différents environnements de travail
  • Capacité à faire carrière à l’étranger
  • Mise en valeur du profil du candidat et de ses compétences

Inconvénients

  • N’apporte aucune valeur au CV si le niveau en langue est très faible
  • Dévalorise le candidat, si le niveau indiqué est surévalué (cela arrive assez souvent)

Comment mettre en avant ses langues sur le CV ?

La première chose à garder à l’esprit est le pays où vous envoyez le curriculum : si le destinataire est une entreprise à l’étranger la première chose à indiquer est votre langue maternelle… Vous pensez peut-être que c’est une information peu pertinente, en pensant  » je suis français, c’ est évident que ma langue maternelle est le français  » ! Eh bien détrompez-vous ! Il est conseillé, voire indispensable, d’indiquer sa « langue maternelle« , ce qui, par ailleurs pour certains emplois, peut constituer une valeur ajoutée, voire un facteur décisif pour l’obtention du poste.

En ce qui concerne les autres langues, il est conseillé de commencer par celles que vous connaissez le mieux et d’éviter complètement celles dont vous ne savez rien ou presque, pour ne pas avoir à démontrer des compétences que vous n’avez pas vraiment…

À noter aussi que dans le modèle du Curriculum Europass, on peut déjà trouver une rubrique dédiée à la connaissance des langues avec un tableau où il faut indiquer la langue et le niveau.

Outils pour évaluer son niveau de langue

Un moyen pratique d’évaluer son niveau de langue en allemand, espagnol, italien, anglais, etc, est d’avoir recours à un logiciel et outil en ligne comme Comefica, Pipplet ou The English Quiz.

L’avantage d’un outil d’évaluation linguistique sur internet est qu’il n’exige pas de rendez-vous et les résultats sont 100 % valides aux yeux des recruteurs !

language

Comment mentionner son niveau de langue sur le CV ?

Deux autres moyens sont reconnus officiellement pour indiquer son niveau de langue sur un CV. A savoir les références européennes et les certifications linguistiques pour la langue anglaise comme le célèbre TOEFLl’IELTS ou bien le TOIEC.

Bien sûr vous pouvez également indiquer vos diplômes universitaires dans une langue spécifique : Master en Italien, licence d’allemand ou encore d’espagnol.

Certifications linguistiques (Toiec, Toefel)

Si vous disposez de certifications officielles qui attestent de votre niveau de langue, il est essentiel de l’indiquer dans votre CV. Si, au contraire, vous n’avez pas encore de certification et ne savez pas exactement laquelle passer, ne prenez pas de risques, découvrez celle qui vous convient le mieux !

IELTS :

La certification IELTS ou International English Language Testing System est un test fourni par le British Council qui mesure le niveau de connaissance de la langue anglaise sur une échelle de 1 (non-utilisateur) à 9 (locuteur natif). Chaque score correspond à un certain niveau du CECR. Lorsque vous passez ce test, vous n’échouerez jamais, car chaque candidat se voit attribuer son niveau, mais dans tous les cas, il obtiendra la certification.

TOIEC :

Le TOEIC est un examen qui vérifie la capacité à maîtriser la langue anglaise des personnes dans des environnements de travail internationaux. Pour obtenir cette certification, il y a deux tests :

Le test de compréhension orale et écrite qui évalue les capacités de compréhension orale et écrite.

L’épreuve d’expression orale et écrite, qui teste la capacité à s’exprimer oralement et à produire des textes écrits.

TOEFL :

La certification TOEFL se décline en deux modes possibles : l’iBT(acronyme Internet Based Test) , et le PBT ( acronyme Paper Based Test). Le premier mode est le plus utilisé et l’ensemble de l’examen se fait sur l’ordinateur. Le second est utilisé lorsque l’iBT n’est pas disponible. Le TOFL mesure le niveau d’aptitude à utiliser l’anglais au niveau universitaire dans les domaines de la compréhension orale, de la lecture, de l’écriture et de l’expression orale. Le niveau moyen des personnes qui passent ce type d’examen se situe entre intermédiaire et avancé. Le test se déroule en 50 questions.

Les références européennes (CECRL) dans le CV

Le Conseil de l’Europe a établi six niveaux différents de compétence linguistique (Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer) pour évaluer votre niveau de compétence, qui sont regroupés en trois niveaux : élémentaire (A), autonome (B), compétent (C).

Niveau de baseA :

Niveau A1 (grand débutant) : Vous êtes au niveau A1 si vous avez une connaissance minimale de la langue et que vous pouvez interagir avec des personnes en utilisant des phrases très simples pour parler de vousou présenter d’autres personnes.

Niveau A2 (élémentaire) : Vous êtes en mesure de tenir une conversation sur des sujets simples avec des expressions familières. Vous êtes capable d’exprimer des besoins immédiats et parler des aspects de la vie de tous les jours.

Niveau intermédiaire B :

Niveau B1 (pré-intermédiaire) : Vous pouvez facilement comprendre des conversations sur des sujets liés à l’école, aux loisirs et à la vie quotidienne et vous êtes capable de vous déplacer facilement pour vos transports dans le pays où la langue est parlée. En outre, vous pouvez sans problème rédiger des textes courts, simples et cohérents sur des sujets de la vie quotidienne. Vous pouvez aussi exprimer des expériences, des événements, des rêves et des opinions.

Niveau B2 (intermédiaire) : Vous pouvez communiquer couramment et spontanément avec des locuteurs natifs et écrire des textes simples et cohérents sur une très grande gamme de sujets en donnant les raisons de vos opinions et de vos avis. Vous comprenez les arguments principaux sur des sujets abstraits et conceptuelles.

Niveau avancé C :

Niveau C1 (avancé) : Vous comprenez des textes difficiles set longs et leur signification implicite. Vous pouvez utiliser la langue avec souplesse dans des situations personnelles, professionnelles et universitaires.

Niveau C2 (niveau de compétence avancé même dans des situations complexes) : Vous pouvez comprendre avec aisance tout ce que vous lisez ou entendez, et pouvez comprendre les nuances de sens dans des situations de vie complexes.

Si vous n’êtes pas sûr de votre niveau de langue, vous pouvez bien sûr le vérifier avec un test en ligne !